LES ASPECTS ÉPIDÉMIOLOGIQUES ET PRONOSTIQUES DE LA GROSSESSE EXTRA UTÉRINE À L’HÔPITAL DE LA MÈRE ET DE L’ENFANT (HME) DE N’DJAMENA.

Résumé
But : déterminer les aspects épidémiologiques et pronostiques de la grossesse extra -utérine à l’Hôpital de la Mère et de L’Enfant (HME) de N’Djamena.
Matériel et méthodes : il s’agissait d’une étude prospective descriptive qui s’était déroulée sur une période de neuf (09) mois allant du 1 avril au 31 décembre 2013 au service des urgences de l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant de N’Djamena portant sur les aspects épidémiologiques et pronostiques de la grossesse extra utérine. Toute patiente prise en charge pour grossesse extra utérine et qui avait accepté de participer à l’enquête avait été incluse dans l’étude. Les variables collectées étaient sociodémographiques, cliniques, thérapeutiques et évolutives. Le recueil des données a été effectué à l’aide d’une fiche d’enquête et leur analyse sur le logiciel Epi info 6.04 fr.
Résultats : Durant la période d’étude nous avons enregistré 49 cas de grossesse extra – utérine pour 3277 accouchements soit une fréquence de 1,49%. La tranche d’âge la plus représentée était celle de 25 29 ans (32,8%).
L’âge moyen était de 27,6 ans avec des extrêmes allant de 15 38 ans. La majorité des patientes était non instruite (51%), nullipare (53,1%), venues consulter pour aménorrhée, métrorragies et algies pelviennes et/ou abdominales dans 44 cas (90%) et ayant un antécédent infectieux dans 22 cas (44,9%). Elles sont arrivées au stade de GEU rompue dans 33 cas (67,4%) et l’échographie pelvienne ou vaginale a été réalisée chez tous les patientes. La grossesse extra utérine avait été de localisation tubaire dans 93,9 % des cas. Le traitement a été chirurgical dans 85,7 % des cas (42 cas) et médical dans 14,3% des cas (7 cas). La transfusion sanguine a été réalisée chez 35 patientes soit 71,5%. Dans cette série, nous n’avons enregistré aucun cas de décès.
Conclusion : la grossesse extra utérine est une pathologie fréquente, de diagnostic tardif dans nos régions surtout au stade des complications.
Mots clés : épidémiologie, pronostic, grossesse extra utérine , HME N’Djamena

Correspondances : Dr FOUMSOU Lhagadang. Assistant Chef de Clinique ; tél : 00235 66 34 79 41/99 29 58 89 email :
foum15@yahoo.fr. /Centre d’étude : Hôpital de la Mère et de l’Enfant de N’Djamena – Tchad B.P 6667 tél

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
46 ⁄ 23 =


Share This