ASPECTS ÉPIDÉMIOLOGIQUE, CLINIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L’EXCISION DANS LE DISTRICT DE BAMAKO

RÉSUMÉ
L’excision constitue un véritable problème de santé publique au Mali. Ce travail a été initié pour apprécier les aspects épidémiologiques, cliniques, socioculturels et économiques de l’excision. Méthode: Il s’agissait d’une étude multicentrique en grappe, prospective, allant du 16 avril au 20 juillet 2012 et
concernait les fillettes âgées de 0 à 15 ans vues en consultation dans les différentes structures sanitaires de Bamako. Les données ont été analysées par le logiciel SPSS version 12.0. Résultats: sur les 1980 filles recrutées, 1027 filles étaient excisées soit une prévalence de 52%. Dans 89,2% des cas les filles ont été excisées avant leur premier anniversaire, avec une moyenne d’âge de 4,6 mois. L’excision était réalisée au domicile de l’exciseuse dans 77,6% des cas et au sein des formations sanitaires dans 2,1% des cas, avec un couteau (46,6%), une lame de rasoir (20,3%) et 86,2% des exciseuses avaient reçu une récompense.
Dans 1,2% des cas il existait une relation entre l’excision et le motif de consultation dont 33,2% de troubles urinaires et 16,7% d’infection à VIH. Dans 42,4% des cas les parents pensaient qu’il existait une différence entre une femme excisée et non excisée; 26,1% refusaient une belle fille non excisée. L’ethnie, le niveau et le type d’instruction des parents sont des facteurs influençant la pratique de l’excision.

Conclusion:
L’excision est une pratique sociétale malienne. Les acteurs impliqués dans la lutte doivent renforcer leurs
actions pour mettre fin à cette pratique.
Mots Clés: Excision, Epidémiologie, Cliniques, Socioculturels, Bamako

Corespondances : Dr Fatoumata Léonie F. Diakité, Pédiatrie CHU Gabriel Touré
Email leoniediakite@gmail.com

ASPECTS ÉPIDÉMIOLOGIQUES, CLINIQUES ET SOCIOCULTURELS DE L’EXCISION DANS LE DISTRICT DE BAMAKO

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
28 ⁄ 14 =


Share This