PRISE EN CHARGE DES GESTANTES VIH AU CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE LA MERE ET DE L’ENFANT DE LA LAGUNE (BENIN)

RÉSUME
Objectif : Décrire la prise en charge médicale et obstétricale des gestantes infectées par le VIH au CHU- MEL.
Patientes et méthode : Il s’est agi d’une étude transversale descriptive menée à l’Hôpital de la Mère et de l’Enfant Lagune au Bénin du 1er Janvier 2015 au 30 Juin 2017. L’échantillonnage était exhaustif. Etaient inclues dans l’étude, toutes gestantes et parturientes séropositives ayant suivi la grossesse et accouché pendant la période de collecte des données. L’analyse des données a été effectuée avec le logiciel Epi Info en calculant les moyennes et les écarts.
Résultats et conclusion: La prévalence du VIH était de 1,9% des accouchées. L’âge moyen des patientes était de 30ans±5ans ; 77,8% étaient mariées ; 67,7% étaient artisanes et 60,3% vivaient dans un régime monogamique. L’âge gestationnel moyen à la 1ère consultation prénatale était de 37 SA+ 4jours avec un écart moyen de 10SA+1jour. La majorité était vue au stade 1 de l’OMS (79,9%). Le dosage des CD4 n’était pas réalisé dans 44,3% des cas. Le traitement antirétroviral était une trithérapie dans 99,3% et débutait au cours de la grossesse dans 88,6% des cas. Le nouveau-né était à terme dans 61,5% des cas et la voie basse était le mode d’accouchement fréquent (62,2%). La prise en charge tardive et la faible réalisation des examens paracliniques altèrent la qualité de la prévention de la transmission mère-enfant.

Mots clés : VIH, parturientes, traitement, CHU-MEL

Correspondances: Dr. M.S.H.S LOKOSSOU, email : slokossou@yahoo.fr

PRISE EN CHARGE DES GESTANTES VIH AU CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE LA MERE ET DE L’ENFANT DE LA LAGUNE (BENIN)

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
11 + 2 =


Share This