LES LÉSIONS URÉTÉRALES EN CHIRURGIE GYNÉCOLOGIQUE ET OBSTÉTRICALE: BILAN DE 10 ANS AU CHU-YALGADO OUEDRAOGO DE OUAGADOUGOU, BURKINA FASO.

RÉSUMÉ
Objectif : Décrire les aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et pronostiques des lésions iatrogènes des uretères au CHU-Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou
Patientes et méthode : Il s’est agi d’une étude rétrospective descriptive sur une période de 10 ans allant du 1 er janvier 2003 au 31 Décembre 2012 dans les services de gynécologie obstétrique et d’urologie du CHU-Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou. L’analyse a été faite à partir du logiciel Epi Info 2008
version 3.5.1. Le seuil de signification retenu était de 5%.
Résultats : Pendant la période de l’étude, 25 patientes ont été adressées pour traumatisme iatrogène des uretères soit une moyenne annuelle de 2,5 cas par an. L’âge moyen des patientes était de 28,5 ans [20-60]. Les femmes au foyer étaient les plus représentées avec 23 cas (92%). La parité moyenne était de 2,2 [1-9].
L’intervention causale a été réalisée par un médecin généraliste formé en chirurgie essentielle dans 15 cas (65%). L’intervention causale avait été une hystérectomie dans 19 cas (76%). Le délai moyen du diagnostic lésionnel était de 4,68 jours [1-9]. Une anurie avait été le signe révélateur dans 13 cas (52%). Le type anatomique de lésion avait été dominé par la ligature urétérale dans 12 cas (48%). Une réimplantation urétéro-vésicale de type Politano-Leadbetter a été effectué chez 23 patientes (92%). Le délai moyen d’hospitalisation avait été de 11 jours [7-21]. Le pronostic postopératoire a été marqué par une mortalité
pour insuffisance rénale chez 2 patientes soit un taux de létalité de 8%.
Conclusion
Le respect du principe « découvrir et disséquer » serait un atout dans la lutte contre les traumatismes iatrogènes des uretères qui constitue une morbidité opératoire trop importante pour nos populations.
Mots-clés : risque urétéral, chirurgie pelvienne, Ouagadougou

Correspondances à adresser au Dr OUATTARA Adama, assistant chef de clinique en gynécologie obstétrique à l’UFR/SDS de
l’université de Ouagadougou,
email : ouattzangaadama@yahoo.fr, (00226)70112819

LES LESIONS URETERALES EN CHIRURGIE GYNECOLOGIQUE ET OBSTETRICALE: BILAN DE 10 ANS AU CHU-YALGADO OUEDRAOGO DE OUAGADOUGOU, BURKINA FASO.

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
26 + 17 =


Share This