LES FISTULES VESICO VAGINALES OBSTETRICALES EN GUINEE : ANALYSE DES DONNEES DE DEUX SITES DE PRISE EN CHARGE

RESUME :
Objectif: Evaluer les résultats de la prise en charge des F.V.V.O au service d’Urologie en collaboration avec WAHA à Conakry.
Patientes et Méthodes : Une étude rétrospective de type descriptif sur une période de 1an et 8 mois allant du 13 décembre 2013 au 21 Août 2015, a été réalisée dans la structure de l’hôpital National Ignace Deen et au siège de l’AGFO/SME.
Résultats : La fistule vésico-vaginale survient généralement chez les jeunes femmes âgées de 25 à 34 ans (40,2%) ; les patientes non scolarisées étaient les plus représentées avec 80,5%. Plus du tiers de nos patientes n’avait pas bénéficié de CPN, soit 31,0%. Primipares 48%, avec une durée de travail d’accouchement de plus de 48 heures. La plupart ayant accouché à l’hôpital (58,6%) ; l’accouchement par voie vaginale était plus fréquent avec 67,8%..
Les fistules complexes étaient plus représentées (50,57%) ; la voie vaginale a été la voie d’abord chirurgicale la plus utilisée (92%) ; la guérison a été obtenue dans 75,9% des cas.
Conclusion : Il ressort de cette série que la fistule vésico-vaginale obstétricale est une pathologie fréquente qui touche les femmes en âge de procréation issues des milieux défavorisées.
Les fistules complexes ont été les plus retrouvées ; le traitement chirurgical ayant consisté en une fistulorraphie simple sans apport de lambeau a permis d’obtenir un taux de guérison de 75,9%.
Le meilleur traitement de la fistule obstétricale repose sur la prévention.
Mots clés : Fistules vesicovaginales obstétricales, prise en charge, Ignace Deen, WAHA

Correspondances : Pr Ibrahima BAH – Chirurgien Urologue / Service Urologie Andrologie – CHU de Conakry, Guinée / Email : ibahuro@yahoo.fr

LES FISTULES VESICO VAGINALES OBSTETRICALES EN GUINEE : ANALYSE DES DONNEES DE DEUX SITES DE PRISE EN CHARGE

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
10 + 11 =


Share This