PRONOSTIC DES AVORTEMENTS PROVOQUÉS CLANDESTINS AVOUÉS AU CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO OUÉDRAOGO DE OUAGADOUGOU

RÉSUMÉ
Titre : Pronostic des avortements provoqués clandestins avoués au centre hospitalier universitaire
Yalgado Ouédraogo.
Introduction : L’interruption volontaire de grossesse est illégal et condamné par la loi au Burkina Faso.
Cependant il est fréquemment pratiqué dans des conditions à risque. Nous avons étudié le pronostic des
avortements clandestins en vue de contribuer à une meilleure prévention et prise en charge.
Objectif : Déterminer le pronostic des avortements provoqués clandestins avoués.
Patientes et méthodes : Il s’est agi d’une étude transversale descriptive des cas d’avortement provoqué
clandestin avoués. L’étude a inclus toutes les patientes admises dans le département de gynécologie
er
obstétrique du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHUYO) du 1 janvier 2013 au 31
décembre 2015 qui ont avoué le caractère provoqué clandestin de leur avortement.
Résultats : Les cas d’avortement provoqué clandestin avoué ont représenté 8,96% des avortements admis
dans le département à la même période. L’âge moyen de nos patientes était de 22,92 ans, et 80,00% d’entre
elles avaient moins de 23 ans. Elles étaient célibataires et scolaires dans respectivement 73,58% et
52,05%. L’auto avortement a été pratiqué dans 77,40% des cas. Les patientes qui ont présenté une
complication à l’admission représentaient 56,16% de l’échantillon. Le misoprostol a été utilisé dans
14,58% des cas pour interrompre la grossesse. Les principales complications étaient l’anémie, l’infection,
le choc hémorragique et l’insuffisance rénale aigue qui étaient retrouvées respectivement chez 44,52%,
34,93%, 12,33% et 11,11% des patientes. La survenue de ces complications était liée à la méthode
abortive utilisée et à l’âge de la grossesse.
Conclusion : La fréquence et la morbidité des cas d’avortements provoqués clandestins chez des jeunes
filles doivent nous amener à promouvoir davantage des méthodes contraceptives aux jeunes.
Mots clés : avortements clandestins, pronostic, CHU-YO

Correspondances: Kiemtoré Sibraogo, Email : s3kiemtore@yahoo.fr

PRONOSTIC DES AVORTEMENTS PROVOQUÉS CLANDESTINS AVOUÉS AU CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO OUÉDRAOGO DE OUAGADOUGOU

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
21 − 12 =


Share This