LES ANOMALIES D’INSERTION PLACENTAIRE EN MILIEU HOSPITALIER DE OUAGADOUGOU. ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES, CLINIQUES ET PRONOSTIQUES

RÉSUMÉ
Objectif : Étudier les aspects épidémiologiques, cliniques et pronostiques des anomalies d’insertion placentaire en milieu hospitalier de Ouagadougou.
Matériel et méthodes: Il s’est agi d’une étude rétrospective et descriptive sur deux ans, du 1 er janvier 2011 au 31 décembre 2012 dans quatre hôpitaux de la ville de Ouagadougou. Ont été incluses dans notre série toutes les patientes porteuses d’une grossesse de plus 28 semaines d’aménorrhée chez qui le diagnostic
d’anomalie d’insertion placentaire a été retenu. Les informations ont été recueillies à partir des registres d’admissions, des dossiers cliniques et des protocoles opératoires.
Résultats : la fréquence des anomalies d’insertion placentaire était de 1,17% des accouchements. L’âge moyen des patientes était de 28,5 ans et la parité moyenne était de 2,1. La grossesse avait un suivi prénatal dans 96,6% des cas. Une échographie obstétricale avait été réalisée dans seulement 31,9 % des cas. La circonstance de découverte était marquée par les métrorragies dans 71,3 % des cas. L’âge moyen gestationnel au moment du diagnostic était de 36,1 semaines d’aménorrhée. Une présentation anormale était associée dans 24% des cas. Une transfusion sanguine a été réalisée chez 26 % des patientes, une
césarienne chez 65,8% des cas et une hystérectomie chez 2 patientes. La durée moyenne du séjour était de 4,2 jours. Aucun décès maternel n’a été enregistré. L’anémie, l’hémorragie et l’infection étaient les principales complications maternelles observées dans 20,6% des cas. Une mortinatalité avait été notée
dans 22,2% des cas et une morbidité néonatale dans 46,8% des cas.
Conclusion : L’amélioration du pronostic de ces affections graves nécessite un diagnostic précoce avant la survenue des complications.
Mots clés : Anomalies d’insertion placentaire, Ouagadougou.

Correspondances : Pr Ouédraogo CMR, maitre de conférences agrégé de gynécologie Obstétrique à l’UFR/SDS de l’université
de Ouagadougou, email: ocharlemagne@yahoo.fr, cellulaire (00226) 70 21 18 70

LES ANOMALIES D’INSERTION PLACENTAIRE EN MILIEU HOSPITALIER DE OUAGADOUGOU. ASPECTS EPIDEMIOLOGIQUES, CLINIQUES ET PRONOSTIQUES

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =


Share This