ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION EN CONTEXTE DE RISQUE VIRAL LIÉ AU VIH À L’HÔPITAL DE LA PITIÉ-SALPÊTRIÈRE, PARIS

RÉSUMÉ :
Le désir d’enfant dans un couple est un problème de santé publique surtout lorsqu’une infection à VIH est associée. Ce travail a pour but d’écrire le profil épidémiologique des couples désirant un enfant dans le contexte du VIH et d’évaluer les techniques d’assistance médicale à la procréation dans les couples
séropositifs pour le VIH à l’hôpital Pitié-Salpêtrière.
Matériels et Méthodes : Notre étude a été rétrospective sur une année (2009). Les couples sérodifférents ou séroconcordants pour le VIH ayant bénéficié d’une technique d’AMP ont tous été inclus. Les couples infectés par le VIH mais ayant reçu seulement une stimulation ovarienne n’ont pas été inclus. L’analyse statistique a été faite avec le test de chi (valeur P), le rapport des cotes avec indice de confiance à 95%.
Résultat : Sur 95 couples inclus, dans 57% au moins un partenaire du couple était d’origine d’Afrique subsaharienne. Les couples dont seul l’homme est infecté par le VIH étaient majoritaires (47%). La femme était seule infectée dans 35% et les deux membres dans 18%. La tranche d’âge de 35 à 39 ans était
la plus représentée. L’insémination intra-utérine était la technique la plus utilisée avec le meilleur taux de grossesse (35,5%) par couple. En fécondation in vitro le taux de grossesse était de 22% par couple.
Conclusion : L’insémination intra-utérine comme méthode de procréation dans le contexte du VIH est une technique simple reproductible. Elle peut être utilisée dans nos pays à faibles ressources dans la prise en charge des couples séropositifs pour le VIH sans risque virale additionnel pour le partenaire non infecté.
Mots clés : assistance médicale à la procréation, infertilité, VIH, risque viral.

Correspondances : Pr Traoré Youssouf, MCA de Gynécologie obstétrique, FMOS, Bamako (Mali), email :
drtraorey@yahoo.fr et Téléphone : (00223) 66 71 01 94

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION EN CONTEXTE DE RISQUE VIRAL LIÉ AU VIH À L’HÔPITAL DE LA PITIÉ-SALPÊTRIÈRE, PARIS.

 

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
4 × 4 =


Share This