AVORTEMENTS SPONTANES REPETES CHEZ UNE PATIENTE PRESENTAN

RESUME
L’intervillite chronique histiocytaire placentaire (IVCH) est une affection rare de la grossesse, d’étiologie
inconnue. Elle est généralement responsable d’avortement spontané ayant tendance à la répétition.
Nous rapportons le cas d’une patiente suivie au Centre Hospitalier de Montélimar (France), pour
avortement spontané à répétition. A sa première grossesse elle a eu une interruption médicale de grossesse
à 21SA pour retard de croissance intra utérin (RCIU) sévère. L’étiologie a été retrouvée à l’examen
histologique du placenta par la découverte de lésions décrites comme une intervillite chronique
histiocytaire placentaire (IVCH). Ses 2 grossesses suivantes ont abouti à des morts fœtales spontanées à
16, 13 SA dans le même tableau malgré les traitements entrepris.
Cette observation a pour objectif de discuter des difficultés de la prise en charge de cette affection
responsable d’avortement spontané à répétition.
Mots clés : Intervirilite chronique placentaire , Retard de croissance intra utérine , Fausse couche

Correspondances : Dia Jean Marc Hervé Lamine : jmlaminedia@yahoo.fr – cel : 00225 07 98 85 20

AVORTEMENTS SPONTANES REPETES CHEZ UNE PATIENTE PRESENTANT UNE INTERVILLITE CHRONIQUE HISTIOCYTAIRE PLACENTAIRE.

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =


Share This